Les Chrétiens sont-ils crédules ?

Posted on: janvier 1, 2009
Les commentaires sont clos sur cet article

Les chrétiens ne peuvent pas être crédules – Les athées disent que les chrétiens pensent que leur Dieu existe parce qu’ils sont crédules, croyant bêtement les prophètes, la Bible, ou encore leurs parents. Est-ce vrai ? Si on présente un prophète à un athée, ou si on lui donne à lire une Bible, croira-t-il davantage ? Non. Or, à causes identiques, effets identiques : si l’athée ne croit pas à cause de la Bible, le chrétien non plus. D’ailleurs, les premiers chrétiens n’avaient pas le Nouveau Testament et les premiers Juifs n’avaient pas l’Ancien Testament. Ce n’est donc pas à cause de la Bible qu’ils ont pensé que Dieu existait. Mais les premiers fidèles ont connu des prophètes. Etait-ce par les prophètes qu’ils ont crus ? Si c’est le cas, il faut m’expliquer comment les prophètes ont-ils fait pour croire eux ! Il faut bien qu’à un moment donné, il y ait eu une première personne qui pense à un Dieu, sans que cette idée ne lui soit donnée par un autre. C’est absurde de dire que l’on croit toujours à cause de quelqu’un, parce qu’il faut qu’il y en ait un premier qui trouve de bonne raison de dire qu’il y a un Dieu. Ce raisonnement est d’autant plus absurde que l’on ne croit jamais en quelque chose à cause de quelqu’un d’autre. Les athées disent que les chrétiens croient à cause de leurs parents. Il y a encore quelques générations, tout le monde croyait en Dieu. Comment se fait-il alors, si ce raisonnement est valide, qu’il y ait autant d’athées ? Si l’athée examinait un peu ses propres arguments, il se rendrait qu’il est en train de dire qu’il n’existe pas. C’est tout simplement absurde ! On ne peut pas croire à cause d’un prophète, d’un livre, ou de ses ancêtres. La différence, selon l’athée, c’est que lui-même est intelligent tandis que le chrétien est un crétin. C’est parce qu’il manque d’intelligence que le chrétien croit. Mais peut-on croire sans intelligence ? Lorsque l’on croit quelque chose, on se fait une idée de cette chose. Si on manque d’intelligence, on n’a pas idée de la chose à laquelle on croit, et du même coup, on ne croit en rien. Si les chrétiens sont des abrutis, comme le pense les athées, alors ils ne croient pas en Dieu ; et alors, les chrétiens n’existe pas ! Il faut donc bien que les chrétiens soit intelligent pour croire en quelque chose.

La crédulité est une hérésie – Si les chrétiens croient bêtement, ce sont des hérétiques, parce dans la Bible, les livres des chrétiens, on n’aime pas les imbéciles. « Le crédule croit tout ce qu’on dit, mais l’homme prudent avance avec réflexion. » (Proverbes 14.15). Dans ce même livre, on conseil de fouetter les imbéciles pour les corriger de leur stupidité. D’après les athées, les chrétiens sont un peu masochiste, mais à ce point là… Lorsqu’on lit les Evangiles, on voit que Jésus se fâchait souvent contre ses disciples parce qu’ils manquaient d’intelligence. Si le christianisme était la religion des simples, Jésus aurait du être contant que ses disciples soient des imbéciles.

Le Dieu des philosophes est celui des chrétiens – Dans les Proverbes (2.3-5), il est écrit : « Si tu fait appel à l’intelligence, si tu invoques la raison, […] alors tu comprendras ce qu’est la crainte du Seigneur, tu trouveras la connaissance de Dieu. ». L’apôtre Paul (Romains 1.18-21) dit à peu près la même chose : « La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. » (Romains 1.18-21). En d’autres termes, Dieu est connaissable rationnellement. Il suffit seulement d’être un peu intelligent pour savoir que Dieu existe. Cela veut dire que le Dieu des philosophes est aussi celui des chrétiens, parce que les philosophes emploient leur intelligence pour connaître Dieu. Il faut juste être rationnel. L’homme est doté d’une raison, qui le conduit à la foi ; s’il refuse la raison que Dieu lui a attribuée, il ne peut pas accuser Dieu d’en être responsable. D’ailleurs, il est écrit dans les Proverbes (9.12) : « Si tu es sceptique, tu en es le seul responsable. » Les athées et les agnostiques ne seront pas excusés de leur ignorance.

Les commentaires sont clos.