Rencontrer Dieu

Rencontrer Dieu

J’étais un athée nihiliste. Pourtant, le 25 Juillet 2005, celui auquel je refusais l’existence s’est dévoilé à moi. Désormais, je ne pouvais plus nier sa réalité, elle était aussi frappante que n’importe quelle chose concrète. Voici le récit qui explique comment cela s’est passé…

Première publication : 18 Septembre 2009
Remise en Première Page : 26 Août 2010

15 Réponses pour “Rencontrer Dieu”

  1. jozzy-online dit:

    tres interessant, merci

  2. differnt4 dit:

    Excellent,Dieu te garde

  3. GrandPatron dit:

    Je suis a la recherche de Dieu, toi a qui il a parlé. J’aimerai qu’il me touche aussi. J’ai aussi commencé a lire la bible, j’ai très difficile c’est long et pas toujours compréhensible d’autant plus que j’ai des difficulté de lecture mais j’essaie. Je prie selon ce que je sais et que je ressent surtout selon ce que j’ai compris mais j’aimerai connaitre l’expérience de Dieu, y a t-il un moyen, une technique, une réflexion, une action, une mode de pensée, ou quoi que ce soit qui me permettrai d’y arriver ? car comme tous les jeunes j’ai envie d’avoir cette preuve, cette confirmation, et cette conviction en étant sure et certain. car comme tu le dit je fais parti de ces chrétien qui ne savent pas trop mais j’ai envie de savoir mais seul c’est un peu difficile car mon entourage et dans l’église au bout de la rue on n’explique pas réellement. Grace a Dieu je suis tombé sur une de tes vidéo sur qui m’a mené vers le site Tu m’a donné envie de persévérer mais je ne sais par où commencer.

    merci de bien vouloir répondre stp.
    En attendant, je continue a regarder tes vidéos.
    Que Dieu te bénisse.

  4. Masson Alexis dit:

    Bonsoir,

    Ta question est difficile. Pour ma part, je n’ai rien choisi, je n’ai rien demandé, cela est arrivé ainsi. A priori, il n’y a donc pas de « méthode spécifique ». Il faut savoir qu’il s’agit d’une relation, entre au moins deux personnes, Dieu étant personnel (il est même tripersonnel). Il faut donc que les deux soient prêts à entrer en contact, on ne peut pas forcer Dieu à parler, à se révéler… Néanmoins, il est vrai que de même que certaines personnes sont plus sensibles à certains messages (une femme sera plus sensible à certains thèmes, à certains messages, tandis qu’un homme sera davantage touché par d’autres), il est possible que Dieu soit attentif à certaines dispositions de cœur. Dieu est amour, si ta disposition est celle de s’ouvrir à lui, d’être prêt à l’aimer, il y a de fortes chances qu’il y soit sensible, sachant que lui-même aime déjà tout être. La question de fond est celle-ci : cherches-tu Dieu pour avoir une expérience (comme on pourrait sortir avec une fille, juste pour sortir avec une fille), ou cherches-tu Dieu de manière totalement désintéressée, en le recherchant pour lui-même ?

    Encore une fois, il se peut que tu sois bien disposé, mais que quelque chose bloque. Avec Dieu, ce n’est pas de la magique, il n’y a pas de « truc et astuce ». Parfois, une manière de prier peut particulièrement le toucher, et il peut y avoir une exception où un jour, voir une période, pendant laquelle il ne parle pas… Ce n’est pas de la magie, c’est une question de relation personnelle.

    Il y a certaines choses que Dieu apprécie : d’une part, que nous l’invoquions, c’est-à-dire le fait que nous l’appelions. Il s’agit de l’appeler, lui, sachant qu’il est une personne. Autrement dit, on peut l’appeler comme un enfant appellerait ses parents. J’insiste sur le mot « invoquer », car trop souvent nous « évoquons » Dieu seulement, on « parle de lui » au lieu de « lui parler ». Il faut s’attendre à un échange, être prêt à entrer en dialogue, quelque soit sa forme. Il se peut que Dieu communique d’une manière totalement inattendue, il peut aussi communiquer d’une manière naturelle. Il ne faut pas vouloir qu’il nous parle d’une manière plutôt que d’une autre, on ne force pas une personne à s’exprimer d’une manière plutôt que d’une autre. Il faut bien comprendre que nous avons affaire à un être personnel, c’est une relation qui comporte donc une part de liberté et donc d’imprévisibilité.

    D’autre part, il aime que nous recherchions sa volonté. Il ne faut pas l’invoquer pour nous, pour nos intérêts, pour nos besoins. Dieu sait déjà ce qui est bon, ce qui est bien, y compris pour nous, et Dieu veux ce qui est bien. Il ne faut pas l’invoquer pour nous, d’une manière égoïste, mais pour sa volonté (qui est bonne). Autrement dit, nous devons plutôt lui demander à lui ce qui est bon pour nous, d’après sa volonté, plutôt que de lui demander telle ou telle chose parce qu’on en a envie. Mais Dieu n’est pas un distributeur de bonbon… il s’attend à bien plus que cela d’une relation.

    Une dernière chose : Dieu t’aime tel que es, reste comme tu es, n’entre pas dans un personnage, soit sincère devant lui, ouvert à lui.

    Je suis bien triste de ne pas pouvoir t’en dire plus. Il n’y a pas d’astuce, pas de mode d’emploi tout fait. C’est comme avec les relations entre les hommes et les femmes, c’est souvent quelque chose de complexe. Dieu a quelque chose à t’offrir, il te faut le chercher seul, ta propre voie, ta propre relation à lui.

    Je précise encore une chose : Je ne crois pas qu’il faille chercher Dieu juste pour savoir s’il existe ou non. Cela, nous pouvons le savoir rationnellement (Romains 1.18-21). Ce n’est pas cela que Dieu attend, mais plutôt une véritable relation. Imagine des aveugles qui entreraient à tour de rôle dans une salle, et demanderait « Y a t-il quelqu’un? », juste pour savoir s’il y a quelqu’un. Dans cette salle, il y aurait effectivement une personne. Au début, la personne répond… mais au bout d’un moment, il y a une certaine lassitude. Pourquoi répondre à cette question complètement vaine, alors qu’il serait possible de répondre à cette question sans sollicité la personne (par exemple, en écoutant s’il n’y a pas de bruit relatif à un être vivant)? La personne se sentirait complètement réduite au simple fait d’être « celle qui occupe cette pièce ». Or ce qu’elle attend, en réalité, c’est une véritable rencontre. Même si le cas est différent, il en va probablement un peu de même avec Dieu. Il n’attend pas de nous que nous sachions qu’il existe, cela, c’est possible sans qu’il intervienne, non, ce qu’il attend c’est une relation. Ne cherche donc pas le fait que Dieu réponde simplement « Et oui, j’existe… tu n’es pas le premier à me le demander… », mais une véritable relation intime.

    Que Dieu te bénisse.
    Qu’il dispose ton cœur à le recevoir.

  5. GrandPatron dit:

    Waw ! Merci pour ta réponse inattendue mais très juste je comprend maintenant que cela dépend de moi.
    Et ça ne viendra pas avant que je grandisse un peu ^_^ alors mais je ne désespère pas, je vais continuer a lire les écritures et je suis encore plus motivé motivé qu’avant.
    Encore merci, tu as les mot juste.
    Et je pense qu’en me répondant tu a répondu a beaucoup d’autre comme moi.

    Que Dieu te bénisse, tu es vraiment fort, continue comme ça !

  6. frogthefrog dit:

    Le linceul de Turin, ou Saint Suaire, est une relique qui a approfondie ma foi ! Étant scientifique, je me suis beaucoup renseigné sur cet objet et j’ai découvert que nous sommes incapables d’expliquer et de reproduire le Saint Suaire, il s’agit donc d’un miracle ! Désormais, la question de l’existence de Dieu ne se pose même plus pour moi. ^^

  7. frogthefrog dit:

    Bonjour, après avoir longuement parcouru votre site, j’ai étais stupéfait de voir à quel point vous vous engagiez pour Dieu après avoir été athée !
    Dieu est très bien abordé d’une manière rationnelle, et je regrette que l’on ne nous ait pas enseigné cela au lycée.
    Votre site est donc une mine d’or pour celui qui voudra évangéliser selon la raison.
    Auriez vous alors un conseil, quant à l’approche à avoir, sur l’évangélisation d’athées radicaux plus particulièrement ?

  8. Sebaneau dit:

    Ce n’est pas un hasard si « on ne nous [a] pas enseigné cela au lycée ».
    L’enseignement étatique est une machine de guerre contre le christianisme, qui vise à remplacer l’adoration du vrai Dieu par celle de la violence d’Etat.

  9. Sebaneau dit:

    Jerome Corsi a écrit un roman sur le Suaire de Turin:

    http://catholicmediareview.blogspot.com/2010/03/book-review-shroud-codex-by-dr-jerome.html

    http://www.youtube.com/watch?v=EnnIjHh8qIU

  10. john dit:

    bonjour alexis,
    Merci mon Dieu ,sa fait du bien de voir des personnes commme alexis…….même si.

  11. Masson Alexis dit:

    Bonjour John,

    Merci pour vos encouragements. Que voulez-vous dire par « même si » ?

    Cordialement.

  12. Da Costa Ludo dit:

    Salut a toi Alexis….Franchement je bénis Dieu pour ton témoignage…. Je vois que le Seigneur appel toute ces brebis à entrer dans l’arche car il revient bientot et je pri Dieu qu’il touche encore des jeunes comme toi et qu’il t’utilise d’avantage pour sa gloire….j’étais loin de Dieu moi aussi et je l’ai rencontré il y’a 3 ans…je suis un ancien rappeur qui était a fond dans le monde et le péché mais Christ m’a affranchi par sa Vérité…a ma convertion j’ai fais un clip qui a beaucoup tourné sur youtube/facebook ect…je t’invite à le visionner si tu veux
    tu tappe : dernière trompette sur youtube
    et si tu n’a pas de compte tappe : dernière trompette Mega
    (car youtube a censuré la vidéo originale , heureuseusement de nombreuse personne on repris cette vidéo pour la publier sous d’autre nom)..bref…
    tu peux t’en servir pour évangéliser si tu connais des gens qui écoute un peu de rap..(je précise que je n’écoute plus de rap car cette musique ne glorifie pas DIeu mais je me suis servi de ce support pour annoncer la PArole)
    Que Le Seigneur te bénisse au Nom de Yehoshua notre Sauveur…biz..bon courage

  13. Gilbert dit:

    Bonjour Alexis

    L’expérience que tu as vécu correspond à ceci:

    Alors on verra le Fils de l’homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire. (Mc 13:26 [LSG])

    Pour toi le second avènement du Christ est arrivé.

    Gilbert.

  14. Alexis MASSON dit:

    Bonjour Gilbert,

    Je ne crois pas qu’on puisse autant élever cette expérience. Je n’ai rien vu, seulement entendu et mentalement. C’est une expérience du Christ, mais incomparable avec le vrai Retour du Christ, qui impliquera la résurrection des corps et le Jugement… C’est quelque chose de bien plus grand que ce que j’ai vécu qui nous attend !

    Cordialement,
    Alexis MASSON

  15. Gilbert dit:

    Bonsoir Alexis,

    Croire au retour du Christ en chair et en os est un point de vue, qui au regard des Écritures se défend. Pour ma part je suis un bibliste spiritualiste, et je n’adhère pas à ces propositions. Quoi qu’il en soit, Christ t’a ouvert les yeux à toi de le suivre.

    Bien amicalement en notre Seigneur

    Gilbert.

Écrire un commentaire


Annuaire Encyclopédique Chrétien du Web Annuaire Chrétien Francophone


Google Analytics


Qu’est-ce que la philosophie analytique de la religion ? La philosophie est l’étude des questions fondamentales. La philosophie analytique est une méthode en philosophie qui insiste sur l’analyse logique des thèses et des arguments. La philosophie analytique de la religion est une branche de la philosophie analytique. Elle traite de l’existence de Dieu, du problème du mal, de la valeur de l’expérience religieuse, et même des doctrines chrétiennes spécifiques telles que la Trinité, l’Incarnation et l’Expiation. Qu’est-ce que l’apologétique ? L’apologétique est la défense rationnelle de la foi. Elle traite de l’existence de Dieu, du problème du mal, de la crédibilité de la révélation, de l’existence et de la résurrection du Christ. L’apologétique peut être négative ou positive. L’apologétique négative consiste à réfuter les objections contre le christianisme. L’apologétique positive consiste à apporter des arguments en faveur du christianisme.