Dieu est-il omnipotent ? (Saison 3)

Dieu est-il omnipotent ? (Saison 3)

C. KESSLER – « Dieu est-il omnipotent ? C’est la question que nous allons étudier dans cette émission Epistheo, avec le philosophe Alexis Masson. Pour commencer, qu’est-ce que l’omnipotence ? »

A. MASSON – « L’omnipotence est un terme d’origine latine qui signifie « toute-puissance ». L’omnipotence désigne la puissance infinie de Dieu. Autrement dit, rien n’est impossible à Dieu. Il est omnipotent, dans la mesure où il est la cause suprême de toute chose, aucune contrainte ne peut s’exercer contre lui. Comment une chose pourrait-elle contraindre Dieu s’il est la cause de toute chose ? Il faut néanmoins préciser davantage le concept, car l’omnipotence exclue à la fois l’impossible et l’impuissance. »

C. KESSLER – « Comme le fait que Dieu puisse faire un cercle carré ? »

A. MASSON – « En effet, un cerclé carré est une chose impossible, au moins dans un espace euclidien. De même, Dieu ne peut pas faire qu’une chose soit à la fois existante et inexistante. C’est impossible, parce que c’est contradictoire. En se contredisant, les termes s’annulent mutuellement. Ce qui est impossible ou contradictoire ne sont que des mots dépourvus de sens, ils ne font référence à rien. Ce n’est donc pas une impuissance que de ne pouvoir faire quelque chose de logiquement impossible, c’est-à-dire qui ne correspond à rien. Précisons toutefois que le possible est beaucoup plus large que ce que le sens commun entend par là. Le possible enveloppe tout ce qui ne contient pas de contradiction. Par exemple, la résurrection n’est pas impossibilité logique, puisque la vie est apparue à partir de la matière inerte, un cadavre peut donc logiquement reprendre vie, même si nous n’en avions aucune preuve empirique. L’autre élément exclu de l’omnipotence, c’est l’impuissance, car l’impuissance ne peut en aucun cas être une preuve de toute-puissance. »

C. KESSLER – « Comment le fait qu’il ne peut pas créer une pierre si lourde qu’il ne puisse la porter ? »

A. MASSON – « Effectivement. Si pouvait créer une pierre si lourde qu’il ne puisse la porter, cela signifierait qu’il est impuissant. Or le fait d’être impuissant n’est en aucun cas une preuve de puissance. Ce serait aussi ridicule que d’affirmer qu’une voiture pouvant tomber en panne serait plus puissante qu’une voiture dont le moteur est incassable ! L’omnipotence divine exclue toutes les actions qui impliquent une imperfection, telles que le fait de se suicider, ou plus simplement de courir ou de nager, etc. En effet, pour courir ou pour nager, il faut se déplacer et donc être limité dans l’espace. De telles actions impliquent une limitation, qui ne peut en aucun cas être une preuve de puissance. L’impuissance n’est pas une preuve de toute-puissance, mais sa négation. »

C. KESSLER – « La bonté parfaite de Dieu n’est-elle pas une limitation à sa puissance ? »

A. MASSON – «  Ce n’est pas parce que Dieu ne veut pas accomplir une action mauvaise qu’il ne peut pas le faire. Lorsque nous considérons la puissance de Dieu, nous ne considérons pas sa volonté. Dieu a la puissance de faire quelque chose de mal. Mais si l’on considère sa volonté, Dieu ne veut pas faire quelque chose de mal. Il en va de même que pour tout être humain. La majorité d’entre nous ne veut pas assassiner son prochain. Pourtant, nous en avons tous plus ou moins la capacité. Dieu peut faire absolument tout ce qui est logiquement possible, mais sa volonté étant amour, il ne veut que le bien. Il est parfois difficile de le voir, mais ce n’est vrai que parce que notre connaissance est limitée. »

Écrire un commentaire


Annuaire Encyclopédique Chrétien du Web Annuaire Chrétien Francophone


Google Analytics


Qu’est-ce que la philosophie analytique de la religion ? La philosophie est l’étude des questions fondamentales. La philosophie analytique est une méthode en philosophie qui insiste sur l’analyse logique des thèses et des arguments. La philosophie analytique de la religion est une branche de la philosophie analytique. Elle traite de l’existence de Dieu, du problème du mal, de la valeur de l’expérience religieuse, et même des doctrines chrétiennes spécifiques telles que la Trinité, l’Incarnation et l’Expiation. Qu’est-ce que l’apologétique ? L’apologétique est la défense rationnelle de la foi. Elle traite de l’existence de Dieu, du problème du mal, de la crédibilité de la révélation, de l’existence et de la résurrection du Christ. L’apologétique peut être négative ou positive. L’apologétique négative consiste à réfuter les objections contre le christianisme. L’apologétique positive consiste à apporter des arguments en faveur du christianisme.